Clodelle

Noël dans le parc

Place Émilie-Gamelin

1500 Rue Berri, Montréal, QC, Canada

À propos

La vie colorée de Clodelle ne date pas d’hier! Originaire de Montréal, elle est amenée dès son jeune âge à voyager alors qu’elle grandit principalement sous les tropiques des Caraïbes et du Mexique. C’est d’ailleurs là, à l’âge de 15 ans, que la modèle fait ses premiers pas dans l’univers de la mode, recrutée par des designers de haute couture mexicains.  

Reconnue principalement pour sa prolifique carrière de mannequin (Vogue Américain, Vogue Italien, Sephora, Nike, Coq Sportif), Clodelle se dévoile comme chanteuse pour la première fois au grand public en avril 2018. C’est sur la chanson titre de l’album « Bleu nuit » de Claude Bégin qu’elle fait le pari réussi de prêter ses mots et sa voix. Un baptême de la musique remarqué alors que le succès de cette chanson la propulsera à l’été 2018 sur la mythique scène des Francos de Montréal et sur le plateau de l’émission Belle et Bum plus tard cette année-là.  

On devine, à travers le contenu qu’elle partage activement sur ses réseaux, que Clodelle a une âme de créatrice. Mais, c’est cette opportunité qui l’incite à faire le grand saut vers une carrière en chanson, un projet qui l’habite depuis déjà un moment. C’est aux côtés de Claude Bégin à titre de réalisateur (Claude Bégin, Karim Ouellet, Alaclair Ensemble et plusieurs autres) qu’elle s’applique donc à écrire et composer des pièces en anglais, en français et en espagnol.

Portée par des rythmiques Pop et des ambiances envoutantes, l’artiste proposera un univers sonore romantic trap où sa voix chaude et profonde saura, sans l’ombre d’un doute, retenir l’attention. Chanteuse assumée, sensuelle et rieuse, la polyvalente artiste revendique enfin ce pan d’elle-même trop longtemps laissé de côté et elle y prend déjà un plaisir manifeste et contagieux.  

Après quatre singles cumulant des millions d'écoutes sur différentes plateformes, il était enfin temps pour Clodelle de dévoiler son premier album, Gemini, en mai dernier. On a pu l’apercevoir sur quelques grosses scènes de festivals au Québec cet été.